Découvrir la plongée sous-marine en France avec les enfants

La plongée peut être très risquée, il est donc important de connaître toutes les règles avant de la pratiquer avec vos enfants.

Lorsque vous êtes sous l’eau, vous risquez de vous étouffer et de vous noyer.

Si vous avez peur que cela se produise, il serait préférable que vous évitiez complètement la plongée jusqu’à ce que votre enfant atteigne un certain âge.

Découvrez la plongée sous-marine en France avec vos enfants.

Faire débuter la plongée à ses enfants : Pourquoi ?

Il est important d’avoir une idée claire de ce que vous attendez de cette expérience. Apprenez-en plus en lisant cet article !

Un enfant est exigeant, mais s’il proteste ou résiste, il est nécessaire d’en parler jusqu’à ce qu’il comprenne le sens de ce baptême.

La décision doit être prise sans ambiguïté et sans pression.

Enfin, si au jour zéro vous ne sentez pas l’enthousiasme et la confiance de votre enfant, préparez-vous à un long voyage ! En tant que parents, nous pensons tout connaître de nos enfants : leurs craintes, leurs peurs de l’eau et ainsi de suite ; mais ils cachent leurs sentiments comme une envie secrète.

Il peut arriver qu’ils cherchent du réconfort avant de sortir de l’eau. Et comme ce serait beau s’ils découvraient ces mêmes sentiments en nageant dans cette baignoire !

A quel âge peut-on commencer la plongée ?

L’âge du plongeur est défini par la FFESSM (Fédération française d’études et de sports sous-marins) comme la limite minimale et aucune structure, qu’elle soit commerciale ou associative, n’y déroge.

La réglementation a été adaptée pour répondre aux critères très spécifiques imposés par l’âge : limitation de la profondeur (2 mètres de 8 à 10 ans, 3 mètres de 10 à 14 ans), limitation de la durée et interdiction lorsque la température de l’eau est inférieure à 12°C.

A 14 ans, le développement physiologique et psychologique permet aux jeunes plongeurs d’accéder au cours de plongée adulte : 6 mètres maximum pour le baptême.

Toutefois, ce n’est qu’à 18 ans que les prérogatives peuvent être accordées en toute autonomie.

À lire également : A quel âge mon enfant peut-il commencer à plonger ?

Mer ou piscine pour la plongée d’un enfant ?

La plongée sous-marine peut être pratiquée dans les deux milieux. Le meilleur environnement pour commencer la plongée est la piscine.

Votre enfant n’aura pas peur du voyage en bateau. Vous pouvez plonger en toute sécurité dans la piscine, puis passer à la mer pour voir ses magnifiques paysages et ses formations océanographiques à couper le souffle.

Il est également possible de combiner cette activité avec un cours de plongée sous-marine afin que vos enfants développent leur potentiel d’exploration des océans.

Quel club de plongée opter pour son enfant ?

Le choix d’un centre de plongée dépend avant tout de la situation de votre enfant.

Les centres familiaux sont recommandés : ils ont une atmosphère conviviale pour les enfants, offrent une formation et un encadrement de bonne qualité, et emploient des plongeurs qui suivent le même programme depuis plusieurs années.

D’autre part, les petits centres commerciaux offrent une variété de programmes pour différents niveaux d’âge, qui pourraient être adaptés en fonction de vos propres préférences.

Enfin, en termes de qualifications et de technique, les brevets ou certificats d’instructeurs délivrés par une agence de certification reconnue sont importants car ils démontrent l’expérience et les compétences pédagogiques ;

choisissez un brevet certifié par la DGED (Diving Group European) si vous souhaitez que votre enfant commence un programme avancé et difficile avant l’âge du lycée.

Sensibiliser son enfant à la faune et à la flore marine

Le monde sous-marin regorge d’espèces fascinantes et uniques que l’on ne peut découvrir que dans les profondeurs.

L’idée de devenir plongeur n’est pas seulement un passe-temps agréable mais aussi une occasion d’explorer la nature sous-marine, qui sait combien d’organismes intéressants nous ne pouvons pas voir au niveau de la mer.

Vous souhaitez que votre enfant découvre de nombreux animaux et structures végétales différents ; si vous lui enseignez cette mission, il apprendra également quelques compétences utiles sans s’en rendre compte !

Ils sauront comment indiquer la faune aquatique sous-marine, ce qui permet d’éviter les accidents qui peuvent se produire en touchant les malfaiteurs marins ! Grâce à leur capacité à les reconnaître à l’avance, ils se consacrent désormais à la protection de notre environnement pour qu’il reste beau !

À lire aussi : Vacances à la mer : que mettre dans la valise de bébé ?

Tout juste sortis du four !