5 astuces pour restaurer une commode ancienne de bébé

MAMAN ARRIVE

S’abonner >

Devenir auteur >

Actualités >

5 astuces pour restaurer une commode ancienne de bébé

Vous avez retrouvé le mobilier de votre enfance dans le grenier des grands-parents et vous souhaitez la voir comme neuve dans la chambre de votre futur enfant ? Vous cherchez des idées pour lui donner une nouvelle vie ? Voici 5 astuces pour restaurer une commode ancienne de bébé.

restaurer commode ancienne bébé

Le bois brûlé japonais 


Le Shou Sugi Ban, traduit par « Cyprès Brûlé » permet de réutiliser des meubles abîmés et de les rendre résistants aux flammes et aux chocs. Ce savoir-faire ancestral se réalise à l’extérieur, par un temps non venteux.

La technique du bois brûlé japonais consiste à brosser puis balayer la surface avec la flamme d’un chalumeau. Chaque essence offre des teintes de finition qui varient des noirs aux bruns. L’intensité du brossage révèle un aspect plus ou moins lisse ou texturé.

C’est un choix économique et esthétique.

La céruse

Ce procédé permet de rénover facilement et rapidement du mobilier ancien. Il s’agit de le blanchir le bois pour lui donner un aspect vieilli. La céruse contient des pigments qui font ressortir la matière en les blanchissant.

Les surfaces sont tout d’abord lissées dans le sens du veinage avec une brosse d’acier pour marquer le relief. Puis on applique le produit de la couleur choisie, à l’aide d’un pinceau ou d’un chiffon.

Après cette étape, il est possible de teinter le résultat pour le rendre plus satiné ou brillant, mais uniquement sur des bois à larges pores : le châtaignier ou le chêne par exemple, plutôt qu’une essence exotique.

La lasure

Appliquer une lasure est un vrai soin de beauté ! Elle nourrit en profondeur les boiseries et lui redonne son éclat d’origine. Il suffit de choisir la teinte en accord avec votre commode, il est possible d’obtenir une nuance plus foncée ou plus claire selon votre goût actuel.

Après un nettoyage, un léger ponçage est parfois nécessaire. Le produit s’étale au pinceau dans le sens des veines. L’application de deux couches espacées de 12 h sont nécessaires. La finition lisse facilite l’entretien.

La peinture

Si l’aspect ancien dénote avec la décoration de la chambre du bébé, peindre le meuble est une belle façon de l’intégrer. Les nuanciers proposent des couleurs à l’infini. Il existe aujourd’hui des peintures spécifiques sans décapage, sans ponçage et sans sous-couche préalables.

Débuter un nettoyage avec un produit adapté (décireur, dégraissant, etc.) Une étape qui facilite l’adhérence de la peinture. Pour un résultat original, des zones de bois peuvent rester apparentes et pourront être traitées avec une autre technique.

En finition, une couche facultative de vernis protège des tâches. Une patine peut également être ajoutée.

La cire

Le cirage ravive la patine d’antan et l’effet rustique. À la fois traditionnel et naturel, il est le mode de restauration le plus respectueux, car il laisse respirer le bois et joue donc un rôle aussi bien esthétique que protecteur.

La cire en pâte s’applique au chiffon : elle protège les bois bruts ou déjà cirés des coups, des tâches et de la poussière. La cire liquide s’étale au pinceau, pour un rendu plus brillant, mais ne protège pas les bois bruts.

Pour éviter les produits chimiques, il est judicieux de choisir une cire à base d’essence de térébenthine pure gemme (une huile de pin sans additifs). 
Il ne vous reste plus qu’à choisir parmi ces 5 astuces pour restaurer une commode ancienne de bébé.

Le charme des méthodes traditionnelles du cirage et de la technique du bois brûlé s’associe au décor rustique ou bien le rendu plus contemporain de la peinture, la lasure et la céruse.

Dans tous les cas, la sélection dépend du style de décoration de la pièce qui accueille le meuble.

Tout juste sortis du four !

Tout juste sortis du four !